Code de la route : De la formation auto-école à l’examen officiel

Le code de la route est constitué de l’ensemble des lois et réglementations qui régissent l’usage des voies de circulation par tous les usagers de la route.

Rédigé et décrit au sein de quatre livres, il doit être connu de toutes les personnes qui utilisent les trottoirs, chaussées, routes départementales, nationales et autoroutes. Il est d’ailleurs obligatoire d’avoir validé l’épreuve théorique générale du code de la route pour pouvoir passer l’épreuve pratique qui, si elle est aussi validée, autorise à conduire tous les véhicules de la catégorie correspondante (catégories B et B1 en ce qui nous concerne).

La formation code de la route : Première étape du permis de conduire

En France, l’enseignement du code de la route est avant tout le fait des auto-écoles. Cependant, des méthodes alternatives, telles que la formation code de la route en ligne ou l’appli code de la route pour mobile, permettent aussi d’apprendre les règles, les règlementations, les panneaux de signalisation et autres situations courantes ou exceptionnelles que l’on peut rencontrer sur les voies de circulation.

Il s’agit quoi qu’il arrive de la première étape nécessaire pour passer et obtenir le permis de conduire. En effet, l’épreuve théorique générale précède toujours l’épreuve de la conduite. En outre, une fois le code de la route en poche, le candidat disposera d’un délai de trois ans pour passer la conduite. Au-delà de ce délai, il devra repasser l’épreuve théorique.

Pour info, le coût d’une formation au code de la route en auto-école coûte environ 300 euros, auxquels il faut ajouter 30€ de frais d’inscription à l’examen. Pour les candidats libres, seuls les frais d’inscription à l’épreuve sont à payer (ainsi qu’une éventuelle formation en ligne moyennant environ une cinquantaine d’euros).

L’épreuve du code de la route : 10 thèmes et des milliers de questions à connaître

D’une durée d’environ 40 minutes, l’épreuve du code de la route se compose de quarante questions à choix multiples. Les questions, qui auront été normalement abordées lors de la formation, se classent en 10 thèmes. Ceux-ci se nomment : la circulation routière, la route, le conducteur, les autres usagers, les premiers secours, les notions diverses, prendre et quitter son véhicule, l’environnement, la sécurité du passager et du véhicule, la mécanique et les équipements.

Le taux de réussite à cette épreuve est de 72% pour les candidats formés en auto-école et de 68% pour ceux qui ont décidé de le passer en candidat libre.

La conduite : Formation auto-école ou en candidat libre

Il y a deux façons de préparer et de passer l’épreuve de la conduite : en s’inscrivant dans une auto-école (filière classique) et choisissant de se présenter en candidat libre. Dans le premier cas, le candidat devra justifier au moins 20 heures de conduite effectuées dans une auto-école.

La seconde option autorise à se former par ses propres moyens mais sous certaines conditions. En plus d’avoir demandé le formulaire de demande de permis de conduire à la préfecture et d’être titulaire d’un livret d’apprentissage, il faut être sous la surveillance constante et directe d’un accompagnateur qui doit, lui aussi, remplir certains critères (titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption).

Le permis de conduire : L’autorisation nécessaire pour conduire une voiture

Bien qu’il existe plusieurs catégories de permis de conduire, nous nous concentrons ici uniquement sur les catégories B et B1 qui permettent de conduire une voiture, une camionnette et une voiture avec remorque. Pour information, il s’agit de l’examen le plus passé en France. A noter enfin que le permis de conduire doit être renouvelé au bout de 15 ans (renouvèlement uniquement administratif) et qu’il est doté d’un système de points (6 pour le permis probatoire et 12 au bout de trois ans sans infraction).

Prestige Net'Auto |
Peinturenoiremate2 |
Lesbellesanciennes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus